Recette Potée aux Navets

Le navet occupa longtemps une très grande place dans l’alimentation en Europe, mais il fut quelque peu détrôné par la pomme de terre. Il est souvent décrié pour sa prétendue fadeur, alors que paradoxalement son goût est assez caractéristique, surtout quand il n’est pas trop jeune. Nous avons donc décidé de vous le proposer dans une recette ancienne qui permet de le redécouvrir.

On désigne généralement par potée un mélange de viande ou de charcuterie, de légumes et de pommes de terre, cuit dans le bouillon qui est absorbé par les ingrédients. Le plat est traditionnellement cuit à feu doux pendant plusieurs heures dans une cocotte par exemple et servi en plat unique.

La potée est un plat ancien et populaire que l’on trouve avec diverses variations locales dans toutes les régions d’Europe, et qui porte diverses appellations (telles que le hochepot). Il se rapproche de la garbure et du pot-au-feu, mais s’en distingue par son aspect solide.

potee-aux-navets

Pour ce faire, vous avez besoin de :

  • 6 grosses pommes de terre
  • 200 g de lard fumé
  • 6 navets
  • Lait
  • Beurre
  • Sel et poivre
  • Noix de muscade
  • Fromage râpé

Il s’agit ici d’une recette pour deux personnes, nous vous laissons donc adapter les quantités en fonction du nombre de personnes autour de la table.

Pour la préparation, voici la marche à suivre :

Épluchez les pommes de terre et les navets, et coupez-les en morceaux. Faites ensuite rissoler dans un poêle le lard coupé en morceaux dans du beurre. Après cela, vous pouvez déglacer avec un peu de lait. Lorsque vous avez légèrement déglacé la viande, ajoutez les pommes de terre et les navets et recouvrez aux deux tiers de lait. Assaisonnez ensuite la préparation avec sel, poivre et un peu de noix de muscade. Vérifiez la cuisson de temps en temps afin de ne pas trop faire cuire les légumes (utilisez un couteau pour cela et déterminez si vous pouvez planter facilement le couteau dans les pommes de terre ET les navets). Servez le tout sur une assiette, et ajoutez du fromage râpé par dessus.

La minute culture

Plus de 150 variétés sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés et plus de 25 au catalogue officiel français.

Les racines constituent un légume qui se mange cuit, sauté, gratiné, en purée, en jardinière, en accompagnement de plats de viande, ou pour parfumer des potages, les pot-au-feu. On peut apprécier sa saveur subtile et non piquante en le mangeant cru, comme son proche parent le radis.

Valeurs énergétiques

Les fanes (feuilles) du navet sont une bonne source de pro-vitamine A et de vitamine B9, très intéressante pour la femme enceinte. Elles sont également une bonne source de vitamines C et E et apportent du parfum aux soupes et veloutés.

Le navet est lui aussi source de potassium (système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine) et source de vitamine C (système immunitaire, formation du collagène, énergie, système nerveux, fatigue, absorption du fer)

Le navet est très peu calorique puisqu’il possède un apport énergétique de 21 calories pour 100 grammes de produit cuit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s